Bien qu'apparemment une ballade, cette chanson émotive des débuts du groupe dans "The Court Of The Crimson King" (1969) , la voix désespérée de Greg Lake résume les craintes déchirantes du temps de la guerre nucléaire.