Avec le temps, on apprend à apprivoiser la douleur. Aujourd’hui, c’est plus intégré, je me sens plus sereine. Mais c’est toujours là. Au quotidien, de nombreuses choses vous rappellent douloureusement tout ce qui ne sera pas.